"Et certains ont donné leurs meilleures pages en se laissant glisser"

Publié le par 2047.over-blog.com

Non mais honnêtement, tomber sur une telle phrase, vers la toute fin d'un recueil de nouvelles mystérieuses, hier soir, juste avant le 24 mai, franchement, comment ne pourrai-je pas me dire que même le monde, ou le destin, ou les dieux, ou le hasard vient sourire gentiment et offre de la bienveillance ? J'ai été électrifié de lire ça, et ça me confirme sur le chemin: désormais je n'oppose plus: j'équilibre. Majoritaire / minoritaire; début / fin; 24-05-2008 / 24-05-2012; péchés capitaux / bénédiction capitale; et la liste serait longue. Je continue de continuer...

 

collectionparticuliere.gif

 

Bernard Quiriny, déjà l'acte II ! Je parlais il y a peu de mon choc en découvrant ses nouvelles, le genre que je sais le moins lire au monde, et là je finis béat devant son dernier recueil, Une collection très particulière. Je clame à Zucco qu'il faut qu'il lise, et je reçois un SMS de nuit disant: "T'es chiant. je viens d'acheter tout Quiriny" ! Ô mon Zucco !

 

Ce recueil fascinant, c'est donc une suite de délires faisant beaucoup penser à Borges, d'ailleurs cité. Mais c'est bien plus qu'un copie ou imitation. Quiriny a un univers totalement à lui, ici décliné en trois grandes thématiques: la collection de livres fous de Pierre Gould, son "personnage" récurrent; "Notre époque", des délires sur de nouvelles façons de vivre (résurrection après la mort, pouvoir rajeunir, l'échangisme avec le corps de l'autre, etc...), et des villes étranges. Et à chaque fois c'est magique, tant son imagination est débordante, tant ces nouvelles, courtes et très faciles à lire, nous amènent devant des paradoxes géniaux et tirant vers la philosophie, tant finalement sa vision déformée de la vie est excitante, joyeuse et complètement loufoque. Dieu sait si j'aime la réalité, mais alors là je découvre ses distorsions de la réalité et elle n'en est que plus belle...ce belge est un immense écrivain, ludique, profond, pétri de folies et d'imagination: n'hésitez pas, trouvez-moi chiant et courez acheter tous ses livres. Je rembourse les décus !

 

Allez, je sais pas si physiquement je pourrai, mais ce soir au St Ex ya une soirée rock de Bologne (!!) et ben j'ai écouté un des deux groupes vite fait, et ça me plaît beaucoup ! On verra l'état du vieux ce soir !

 

 

 

Commenter cet article