Petit rectificatif (mais gros)

Publié le par 2047.over-blog.com

dossier2 0115

 

Je n'aime décidément rien tant que me tromper...

A propos de cette "boite" dont je parlais juste l'article avant, et qui tout au long des jours qui passent, puis viendront les semaines, les mois, les années, confirme que ce que j'ai écrit est ma réalité, ma "vérité"...

Par contre je n'avais pas réalisé, ou pas pensé, qu'un petit bonhomme de dix ans serait là, la moitié de ce temps, et qu'en sa compagnie, qui pour moi n'est jamais celle d'un enfant, ou de mon enfant, mais bel et bien d'un être humain à l'égal de tous ceux d'un âge plus élevé que je peux côtoyer, je n'avais jamais pensé donc, puisque c'est la première fois de ma vie que cela se produit, que lorsqu'il serait à côté de moi, eh bien on ne pourrait, tous deux, faire autrement que de la sortir de ses étagères, cette boite contenant quatre ans, et qu'on l'ouvrirait au détour d'un souvenir, d'une anecdote, d'une complicité, qu'on l'ouvrirait pour y retrouver, tous deux si heureux - que nous deux, certes, mais au moins nous deux - ces choses qu'à trois on a partagés, et que nous deux, on a aimé. Alors quand il est là, on fouille parfois dans cette boite, et ce qu'on y trouve, nous deux, ça nous fait plaisir, ça nous fait du bien, ça nous rappelle, avec joie, bonheur, nostalgie et gratitude.

Merci mon ptit gars, il n'y a que toi au monde qui sait être un héritier si gentil et si attentionné. Je suis fier de nous deux, moi pour qui la fierté est un sentiment peu aimable et peu fréquentable.

Merci mon ptit gars...

 

 

Pix: By Mathilde.   (...merci à toi pour ces presque quatre ans...)

 

 

Commenter cet article