Un polar en Pologne

Publié le par 2047.over-blog.com

Oh attention grand polar, vraiment vraiment !

 

enmemoiredelaforet.jpg

 

Alors celui-là je l'ai pris au hasard (mais oui Cyril !! Once again !) pour plusieurs raisons: d'abord c'est chez Sonatine, ensuite malheureusement c'est le seul roman policier écrit par son auteur, un américain nommé Charles T.Powers qui est mort juste après l'avoir écrit, ensuite RJ Ellory (l'inoubliable auteur de l'inoubliable Seul le silence) est dithyrambique, et enfin ça se passe en Pologne, ce qui est amusant vu que je connais un peu Varsovie, tout de même !

 

Bilan: excellent. Ellory a raison, Sonatine est vraiment une chouette maison de polars, et pour la Pologne bon ben ça se passe surtout dans un petit village alors c'est raté, mais parfois le narrateur se rend à Varsovie et évoque des lieux, des rues et des quartirers (Praga !!!) qu'on a traversés et c'est vraiment rigolo de lire ça.

Surtout, c'est très bien écrit, très bien construit (alternance de récit mettant en scène plusieurs personnages - ils sont nombreux ! - et récit à la première personne),  l'intrigue se ficelle peu à peu, et l'atmosphère devient de plus en plus angoissante et surtout ample. C'est toute l'histoire de la Pologne, surtout depuis l'avant-guerre, qui est rejouée dans l'aujourd'hui, à partir du meurtre mystérieux et incompréhensible d'un jeune homme.

Si vous ajoutez à cela la présence bigrement envoûtante de cette forêt du titre, vous obtenez un pavé immanquable, qui se dévore vite et très bien, et qui en plus m'a fait rater la nuit des musées (et merde ! je savais pas et Pascal savait pas que j'étais revenu grrr !!).

Le polar du mois, c'est donc En mémoire de la forêt. Magistral.

 

Et un ptit Gravenhurst, prochain concert, bientôt au I-boat !

 

 

 

Commenter cet article

nigga 24/05/2012 22:06

moi je préfère " en mémoire de la rivière "